Égalité des sexes (pas de lutte des sexes)

Dans la législation islamique, la relation entre l’homme et la femme est une relation de complémentarité où chacun compense le manque qui existe chez l’autre afin de bâtir la société musulmane.

Il n’y a pas de place pour la lutte des sexes

L’idée de la lutte entre les deux sexes s’est soldée par la domination tyrannique de l’homme sur la femme à l’instar de ce qui se passa dans certaines sociétés païennes ou bien elle a abouti à la rébellion de la femme et à la perte du caractère et du tempérament pour lesquels elle a été créée comme c’est le cas dans d’autres sociétés éloignées des prescriptions divines.

Cela ne pouvait avoir lieu si ce n’était l’éloignement des gens de la sage législation divine. Allah a dit : {Que certains d’entre vous ne convoitent pas les privilèges qu’Allah a accordés à d’autres. Les hommes ont droit à une part de ce qu’ils ont acquis, les femmes ont droit à une part de ce qu’elles ont acquis et demandez qu’Allah vous donne de sa générosité} [4:an-Nisâ’:32]. À chacun donc ses spécificités, ses fonctions et le respect qui lui revient et chacun travaille pour la grâce d’Allah et sa satisfaction. La loi divine n’est pas venue pour privilégier l’homme ou la femme mais pour le bien de l’espèce humaine et de la société musulmane.

Dans la conception islamique, il n’y a pas de place pour le combat et la lutte des sexes. Se concurrencer pour les biens matériels de ce monde n’a pas de sens. La campagne anti-femmes ou anti-hommes et la tentative de porter préjudice à l’un des deux sexes, de le dénigrer et de lui rechercher des défauts, tout cela n’a aucune saveur.

D’une part, tout cela est absurde et d’autre part cela dénote une méconnaissance de l’islam et du rôle réel des deux sexes. Tous devraient demander d’Allah qu’il leur accorde de sa générosité.