Croire aux messagers (Six Piliers de la Foi)

Les hommes ont besoin d’un message céleste [risâla]

Les hommes ne peuvent se passer de message divin qui leur explique les prescriptions religieuses et les guide vers ce qui est juste. Le message céleste est l’esprit du monde, sa lumière et sa vie. Or, comment un monde peut-il être viable s’il est dépourvu d’âme, de vie et de lumière ?

C’est pourquoi Allah a qualifié son message céleste de «rûħ» (esprit, âme). Or, quand il n’y a pas de «rûħ», il n’y a pas de vie.

Allah a dit : {De la même façon [que pour les prophètes qui t’ont précédé], nous t’avons insufflé un Esprit [la révélation, le Qur’ân] émanant de notre volonté. Avant cela, tu ne connaissais pas l’Écrit (antérieur) ni la foi mais nous en avons fait [de ce Qur’ân] une lumière par laquelle nous guidons qui nous voulons parmi nos serviteurs} [42:ach-Chûrâ:52].

Il en est ainsi parce que la raison, même si globalement elle distingue le bien du mal, est incapable de savoir cela exhaustivement et dans le détail ou connaitre les pratiques cultuelles et la façon de les accomplir, si ce n’est à travers la révélation et le message céleste.

Il n’y a donc aucun moyen d’atteindre le bonheur et la réussite dans les deux mondes (terrestre et céleste) sans le concours des messagers et aucune possibilité de connaitre le bon du mauvais de façon précise sinon que par leur intermédiaire. Quiconque se détourne du message sera touché par le désarroi, l’angoisse et le malheur en proportion de sa négation et de son refus du message céleste.

C’est un des piliers de la foi

Croire aux messagers est un des six piliers de la foi. Allah a dit : {Le Messager, ainsi que les croyants qui sont avec lui, ont cru en ce qui lui a été révélé par son seigneur. Tous croient à Allah, à ses anges, à ses livres et à ses messagers} [2:al-Baqara:285].

Le verset stipule donc qu’il faut obligatoirement croire à tous les prophètes, paix sur eux, et n’en rejeter aucun. Ainsi, nous ne croyons pas à certains messagers et dans le même temps nous en renions d’autres à la manière des juifs et des chrétiens.

Le Prophète (paix et bénédiction d’Allah sur lui) a dit à propos de la foi (al-îmân) : «C’est de croire à Allah, à ses anges, à ses livres (saints), à ses messagers, au jour dernier et de croire au destin, qu’il soit bon ou mauvais» (Muslim 8).

Ce que signifie croire aux messagers

C’est être convaincu qu’Allah a envoyé dans chaque peuple un messager choisi parmi eux pour les appeler à n’adorer qu’Allah sans rien lui associer. C’est aussi savoir que tous les messagers sont véridiques et confirmés dans leur mission, pieux et loyaux, guidés et eux-mêmes guides, qu’ils ont transmis tout ce avec quoi Allah les a envoyés et que donc ils n’ont rien gardé secret pour eux-mêmes, ni modifié, ajouté retranché de leur propre chef fût-ce une lettre. Allah a dit : {Les messagers n’ont d’obligation que la transmission claire et évidente (du message)} [16:an-Naħl:35].

Qu’implique le fait de croire aux messagers ?

  1. Croire que leur message est vérité provenant d’Allah et que les messages (des différents prophètes) appellent tous à n’adorer qu’Allah sans rien lui associer comme Allah a dit : {Nous avons envoyé dans chaque communauté un messager (pour qu’il ordonne) : «Adorez Allah et abandonnez les faux dieux [ţâghût]»} [16:an-Naħl:36]. Les prescriptions religieuses venues avec les prophètes peuvent différer en matière de licite et d’illicite pour mieux correspondre aux différentes communautés conformément à la parole divine : {À chacune de vous (ô nations), nous vous avons assigné une législation [ou un chemin] et une voie (à suivre) claire} [5:al-Mâ’ida:48].
  1. Croire à tous les prophètes et messagers et notamment à ceux qui ont été nommés par Allah comme Muħammad, Ibrâhîm, Mûsâ, `Îsâ et Nûħ, paix sur eux. Quant à ceux dont on ne connait pas les noms, nous croyons à eux de façon générale. Celui qui nie la mission (le message) d’un seul parmi eux, les a alors par ce fait tous reniés.
  1. Croire à ce qui est attesté d’informations à leur propos et croire à leurs miracles cités dans le Qur’ân et la sunna comme l’ouverture de la mer devant Mûsâ.
  1. Agir selon la législation du messager qui nous a été envoyé à savoir le meilleur d’entre eux et celui qui est venu en dernier : Muħammad.

Quelques unes des qualités des messagers

  1. Ils sont humains. La différence entre eux et les autres hommes est qu’Allah les a privilégiés par l’inspiration et le message révélé. Allah a dit : {Nous n’avions envoyé avant toi que des hommes sur qui nous faisions descendre la révélation} [21:al-Anbiyâ’:7]. Ils ne possèdent donc aucune des caractéristiques de la divinité, soit ni «ulûhiyya» ni «rubûbiyya», mais ce sont des humains qui sont parfaits physiquement et qui ont atteint le summum dans la perfection morale. Ils sont aussi les meilleurs hommes au regard de leur naissance (de leur ascendance). Ils possèdent aussi une grande intelligence et un langage expressif et éloquent de quoi les rendre aptes à supporter la responsabilité du message divin et à porter le fardeau de l’apostolat prophétique. Allah a fait que les messagers soient issus des hommes pour que le modèle qu’ils doivent imiter soit humain comme eux. Dès lors, suivre le messager et marcher sur ses pas est dans leur possibilité et dans la limite de leur capacité.
  1. Allah les a privilégiés en leur donnant le message céleste (la mission de prophète). Il leur a accordé la révélation et l’inspiration à eux, à l’exclusion des autres hommes comme expliqué dans la parole divine : {Dis : je suis simplement un être humain comme vous sauf que je reçois la révélation selon laquelle votre dieu est un dieu unique} [18:al-Kahf:110]. La qualité de prophète et de messager n’est pas acquise par la pureté spirituelle, ni par l’intelligence et la logique rationnelle. C’est uniquement un choix fait par Allah qui les a élus parmi tous les hommes conformément à sa parole : {Allah sait parfaitement (et mieux que quiconque) à qui confier son message (sur qui faire descendre sa révélation)} [6:al-An`âm:124].
  1. Ils sont infaillibles concernant ce qu’ils transmettent de leur seigneur. Ils ne se trompent donc jamais quand ils parlent à propos du message divin. Ils ne commettent pas non plus d’erreur dans l’exécution de ce qu’Allah leur a révélé.
  2. Ils sont véridiques. En effet, les messagers sont véridiques quand ils parlent et quand ils agissent. Allah a dit : {Les messagers ont dit vrai} [36:Yâ-Sîn:52].
  3. Ils sont persévérants puisqu’en prêchant la religion d’Allah, tantôt annonciateurs (de la bonne nouvelle pour les croyants), tantôt avertisseurs (pour les mécréants), ils ont rencontré toutes sortes de désagréments et de difficultés mais ils firent preuve de patience et ont enduré avec abnégation pour que la parole divine soit la plus haute. Allah a dit : {Endure donc patiemment [ô Prophète] tout comme les Grands Messagers ont, eux aussi, enduré} [46:al-Ahqâf:35].

Les signes et miracles des messagers

Allah a appuyé ses messagers, paix sur eux, à l’aide de preuves et signes divers démontrant leur sincérité et confirmant leur qualité de prophète. Notamment, il les a soutenus à l’aide de miracles [mu`jizât] et de prodiges bien visibles et que les hommes sont incapables de faire, ceci pour attester qu’ils disent vrai et certifier la réalité de leur mission. On entend par mu`jizât (miracles), les faits extraordinaires qu’Allah réalise à travers ses prophètes et messagers tels que les hommes sont dans l’incapacité d’en produire de pareils. Exemples :

  • La métamorphose du bâton de Mûsâ en serpent.
  • Que `Îsâ puisse informer les gens de son peuple de ce qu’ils ont mangé et de ce qu’ils conservent (caché) dans leurs demeures.
  • La brisure de la lune, miracle donné à notre Prophète (paix et bénédiction d’Allah sur lui).
Catégorie : Foi