L’habillement en islam

L’habillement en islam

Il convient que le vêtement du croyant soit beau et propre et particulièrement lors de ses relations avec les gens et lors de l’accomplissement de la şalât comme Allah a dit : {Ô fils d’Adam, munissez-vous de votre parure en tout lieu de prière} [7:al-A`râf:31].

Allah a permis à l’homme d’embellir son habillement et son apparence extérieure car cela revient à évoquer les bienfaits d’Allah (en les montrant). Allah a dit : {Dis : «Qui a interdit la parure qu’Allah a produite pour ses serviteurs ainsi que les bonnes nourritures ?» Dis : «Elles sont dans cette vie terrestre [un droit] pour les croyants et le jour de la résurrection elles leur sont destinées exclusivement» Ainsi exposons-nous clairement les versets pour des gens qui savent} [7:al-A`râf:32].

Les vêtements apportent à l’homme un certain nombre d’avantages

Les vêtements comblent un certain nombre de besoins

  1. Ils empêchent, en les couvrant, que certaines parties précises du corps soient vues étant donné que les gens cherchent à les cacher en vertu du sentiment de pudeur naturelle qu’ils ont en eux de façon innée, comme Allah a dit : {Ô fils d’Adam ! Nous vous avons apporté un vêtement pour cacher les parties de votre nudité} [7:al-A`râf:26].
  2. Ils protègent le corps humain de la chaleur, du froid et des lésions. La chaleur et le froid sont le résultat de la variation du climat tandis que les lésions sont la conséquence d’une agression contre l’organisme. Allah a dit en parlant des caractéristiques des vêtements : {Il vous a procuré des vêtements qui vous protègent de la chaleur et d’autres [armures, cottes de maille, etc.] qui vous protègent des coups que vous vous portez les uns les autres [dans les combats]. C’est ainsi qu’Allah rend parfait le bienfait qu’il vous fait. Ceci afin que vous vous soumettiez} [16:an-Naħl:81].

L’islam n’a pas défini une sorte précise de vêtements. Sauf exception, le mieux est de porter les mêmes habits que les gens du pays dans lequel on se trouve quand ces habits sont légalement permis.

Le principe concernant les vêtements

L’islam est la religion de la saine nature originelle. Il n’a donc prescrit aux hommes dans les affaires de la vie que ce qui s’accorde avec la saine nature, avec la raison évidente et le sens commun.
Le principe concernant les vêtements et les parures du musulman est qu’ils sont légalement permis
En effet, l’islam n’a pas décidé que les gens doivent avoir un habillement précis mais reconnait le caractère licite de tout vêtement tant que celui-ci remplit la fonction qu’on attend de lui, sans excès ni transgression.

Le Prophète (Paix et bénédiction d’Allah sur lui) a porté les habits qui étaient en usage à son époque et n’a pas ordonné de porter des vêtements spécifiques et n’a pas interdit un habit en particulier mais il a plutôt interdit que l’habit ait des caractéristiques particulières. Dans le domaine des rapports humains [mu`âmalât], domaine qui inclut l’habillement, le principe de base est la permission (le caractère licite). Il n’y a donc d’interdiction que s’il y a preuve (de celle-ci). C’est le contraire pour les pratiques cultuelles [`ibâdât] puisque le principe de base les concernant est de s’abstenir c’est-à-dire qu’il n’y a de prescription (à ce sujet) que s’il existe un texte l’instituant. Le Prophète (Paix et bénédiction d’Allah sur lui) a dit : «Mangez, donnez des aumônes et ayez des vêtements mais sans dilapidation ni ostentation» (an-Nasâ’î 2559).