L’islam est une religion universelle

L’islam est une religion universelle

L’islam est venu en tant que miséricorde, pour guider tous les peuples quelque diverses que soient leurs cultures, leurs origines ethniques, leurs coutumes et leurs contrées. En effet, Allah a dit : {Nous ne t’avons envoyé qu’en tant que miséricorde pour le monde} [21:al-Anbiyâ’:107].

C’est pourquoi l’islam respecte les coutumes et traditions des peuples, et n’impose pas aux convertis musulmans de les abandonner sauf si elles contredisent un point de la loi islamique et dans ce cas, tout usage qui va à l’encontre de l’islam doit être changé pour un autre qui n’entre pas en contradiction avec lui car Allah, qui ordonne une chose ou interdit une autre, est le Très Savant, le Très Connaisseur, exalté et glorifié soit-il. De plus, notre foi implique de nous conformer à sa loi.

Il convient aussi d’attirer l’attention sur le fait qu’il n’est pas demandé aux nouveaux convertis d’imiter ou d’observer les usages qui n’ont aucun lien direct avec l’islam et sa législation tels qu’ils sont pratiqués par certains musulmans car ce ne sont que de simples habitudes ou comportements humains légalement tolérés.

Toute la terre est un lieu valable pour s’acquitter de l’adoration d’Allah

L’islam considère toute la terre comme un endroit qui convient à la vie et à l’adoration d’Allah. Il n’y a donc pas un pays ou un endroit précis vers lequel les musulmans ont l’obligation d’émigrer pour y vivre. Ce qu’il faut prendre en compte (concernant cette question) c’est la possibilité ou l’impossibilité d’adorer Allah (dans le lieu considéré).

Le musulman n’est pas tenu de s’exiler vers un autre lieu sauf si on l’empêche d’adorer Allah et auquel cas il changera pour un lieu où il pourra pratiquer le culte conformément à la parole divine : {Ô mes serviteurs qui avez cru ! Ma terre est [suffisamment] vaste alors adorez-moi [exclusivement]} [29:al-`Ankabût:56].