La place importante qu’occupent les qualités morales en islam

La place importante qu’occupent les qualités morales en islam

  1. Elles font partie des plus importants buts pour lesquels le Prophète Muħammad a été envoyé

Allah a dit : {C’est lui qui a envoyé à des gens sans livre (aux Arabes) un messager issus d’eux qui leur récite ses versets, les purifie…} [62:al-Jumu`a:2]. Allah rappelle son bienfait sur les croyants de leur avoir envoyé son messager pour leur enseigner le Qur’ân et les purifier [tazkiya]. Or, la tazkiya c’est la purification du cœur en le nettoyant du chirk, des mauvaises qualités (des défauts) comme la haine et la jalousie et en débarrassant les paroles et les actes des mauvais comportements et des habitudes détestables. Le Prophète (paix et bénédiction d’Allah sur lui) a dit en des termes on ne peut plus explicites : «Je n’ai été envoyé que pour compléter les belles qualités morales» (al-Bayhaqî 21301). Ainsi, un des motifs les plus importants de l’envoi du Prophète (paix et bénédiction d’Allah sur lui) est d’élever les qualités morales de l’individu et de la société.

  1. Les qualités morales sont un élément indissociable de la foi et de la croyance

Compléter les qualités morales est un des plus importants buts de l’envoi du Prophète (paix et bénédiction d’Allah sur lui)

Quand on demanda au Prophète (paix et bénédiction d’Allah sur lui) quels sont les croyants qui ont la meilleure foi, il répondit : «Ceux qui ont les meilleures qualités» (at-Tirmidzî 1162, Abû Dâwûd 4682).
Allah a qualifié la foi de birr [bonté, bienfaisance, etc.] dans sa parole : {Le birr (la bonté, la bienfaisance, le bien, la piété…) ne consiste pas à tourner vos visages vers le levant ou le couchant mais c’est de croire en Allah, au jour dernier, aux anges, au livre et aux prophètes…} [2:al-Baqara:177]. Le mot birr est un terme générique qui englobe tout ce qui est bien en matière de qualités morales, de paroles et d’actes. Voilà pourquoi le Prophète (paix et bénédiction d’Allah sur lui) a dit : «Le birr (le bien, la piété,…), ce sont les qualités morales» (Muslim 2553).
Ceci apparait clairement à travers la parole du Prophète (paix et bénédiction d’Allah sur lui) : «La foi, ce sont plus de soixante branches dont la meilleure est la parole «lâ ilâha illallâh» [point de divinité digne de vénération hormis Allah] et la moindre est le fait de débarrasser le chemin de ce qui constitue une cause de préjudice (ou de désagrément) et la pudeur est une des branches de la foi» (Muslim 35).

  1. Les qualités morales sont intimement liées à toutes les formes d’adoration

En effet, chaque fois qu’Allah ordonne une pratique cultuelle, il évoque aussi sa finalité morale ou son effet bénéfique sur la personne et la société. Il existe de nombreux exemples de cela, dont les suivants :
Concernant la şalât : {Accomplis la şalât. En vérité la şalât préserve de la turpitude et du blâmable} [al-`Ankabût:45].
Concernant la zakat : {Prélève de leurs biens une aumône [la zakat] grâce à laquelle tu les purifies [de leurs défauts] et tu les élèves [moralement]} [9:at-Tawba:103].
Bien que la réalité de la zakat soit une bienfaisance et une aide pour les gens, celle-ci a aussi pour effet de corriger et de purifier la personne de ses défauts.
Concernant le jeûne : {Ô croyants, le jeûne vous a été prescrit comme il a été prescrit à ceux qui vous ont précédés, ceci afin que vous atteigniez la piété} [2:al-Baqara:183]. L’objectif est donc d’obtenir la piété en pratiquant les ordres d’Allah et en s’abstenant de ses interdits, raison pour laquelle le Prophète (Paix et bénédiction d’Allah sur lui) a dit : «Que celui qui ne délaisse pas les paroles mensongères et les pratiques basées sur le mensonge, sache qu’Allah n’a nullement besoin qu’il délaisse sa nourriture et sa boisson» (al-Bukhârî 1804). Ainsi, celui dont le jeûne n’a pas eu d’effet réformateur sur sa personne et sur la qualité des relations qu’il a avec les gens, n’a pas réalisé l’objectif du jeûne.

  1. Les immenses bienfaits et la grande récompense qu’Allah a préparés pour ceux qui possèdent de belles qualités

Les preuves de cela sont nombreuses dans le Qur’ân et la sunna et notamment :
Elles sont, parmi les œuvres pieuses, celles qui sont les plus lourdes dans la balance le jour du jugement :
Le Prophète (Paix et bénédiction d’Allah sur lui) a dit : «Rien de ce qui est posé sur la balance ne pèse aussi lourd que les belles qualités morales. Celui qui les possède, atteint grâce à elles, le rang de celui qui jeûne et prie» (at-Tirmidzî 2003).
Elles sont parmi les causes les plus importantes qui font entrer au paradis :
Le Prophète (Paix et bénédiction d’Allah sur lui) a dit : «Ce qui fait le plus entrer les gens au paradis, ce sont la crainte d’Allah et les qualités morales» (at-Tirmidzî 2004, Ibn Mâjah 4246).
Celui qui possède de belles qualités morales aura le rang le plus proche du messager d’Allah le jour de la résurrection :
En effet, le Prophète (Paix et bénédiction d’Allah sur lui) a dit : «Ceux qui me sont les plus chers et qui seront le jour du jugement les plus proches de moi dans mon assemblée, sont ceux qui ont les meilleures qualités» (at-Tirmidzî 2018).
La place de celui qui possède les belles qualités se trouve au plus haut niveau du paradis avec confirmation et garantie donnée par le Prophète (Paix et bénédiction d’Allah sur lui) :
En effet, il a dit : «Je garantis une demeure à la lisière du paradis à celui qui s’abstient de se quereller même s’il a raison, une demeure au milieu du paradis à celui s’abstient de mentir même pour plaisanter et une demeure au plus haut niveau du paradis à celui qui a su avoir de belles qualités morales» (Abû Dâwûd 4800)..

Le bon comportement est une des choses les plus aimées d’Allah, en plus qu’il procure à l’homme du bien-être et de la joie