Les bonnes manières quand on mange et boit

 

Les bonnes manières quand on mange et boit

Allah a prescrit un certain nombre de bonnes manières lorsqu’on mange et boit, des manières qui concrétisent des buts et sagesses sublimes telles que se rappeler les bienfaits qu’Allah a octroyés à l’être humain, la prévention des maladies et l’absence de dilapidation et de vanité.

Entre autres bonnes manières, il y a ce qui suit :

  1. L’interdiction de manger et boire dans la vaisselle faite d’or ou d’argent ou plaquée avec un de ces deux métaux en raison du gaspillage et de l’excès que cela suppose et parce que cela dépite et attriste les pauvres. Le Prophète (Paix et bénédiction d’Allah sur lui) a dit : «Ne mangez pas ni ne buvez dans les ustensiles d’or ou d’argent car ceux-ci sont pour eux (les non musulmans) en ce monde terrestre et seront pour nous dans la vie future» (al-Bukhârî 5110, Muslim 2067).
  2. Se laver les mains avant et après le repas. Cela est encore plus préconisé si elles sont sales ou tachées avec un reste de nourriture.
  3. Dire «bismillâh» (au nom d’Allah) quand on commence à manger ou boire. Le sens de cette parole est : «Je recherche la bénédiction et l’aide [divines] par le nom d’Allah». Si on oublie et qu’on s’en rappelle au cours du repas, on dira [pour se rattraper] : «Bismillâhi awwalahû wa âkhirah» (Au nom d’Allah pour le début et pour la fin).
    Le Prophète (Paix et bénédiction d’Allah sur lui) a vu un enfant qui ne maitrisait pas les bonnes manières en mangeant. Alors, il les lui a enseignées en disant : «Ô garçon, évoque le nom d’Allah [en disant «bismillâh»], mange à l’aide de la main droite et mange de ce qui est devant toi» (al-Bukhârî 5061, Muslim 2022).
  4. Manger et boire avec la main droite. Le Prophète (Paix et bénédiction d’Allah sur lui) a dit : «Ne mangez pas avec la main gauche car c’est avec cette main que mange le diable» (Muslim 2019).
  5. Il est recommandé d’éviter de manger ou boire debout.
  6. Manger la nourriture qui est proche de soi et non du côté des gens [quand on mange dans un grand plat collectif] car ce serait un manque de civilité. Or, le Prophète (Paix et bénédiction d’Allah sur lui) a dit : «…et mange de ce qui est devant toi».
  7. Il est recommandé de ramasser la bouchée tombée, de l’essuyer pour éliminer ce qui aurait pu y adhérer et de la manger et ce chaque fois qu’il est possible de la débarrasser de ce qui l’altère, ceci par égard pour ce bienfait qu’est la nourriture.
  8. Ne pas critiquer, dénigrer ou mépriser la nourriture [le plat présenté]. Ou bien on dit du bien ou bien on s’en abstient et on se tait. Notre prophète (Paix et bénédiction d’Allah sur lui) n’a jamais dit du mal d’un repas. Quand il aimait, il mangeait, sinon il le laissait (al-Bukhârî 5093, Muslim 2064).
  9. Ne pas abuser dans la nourriture en se goinfrant car c’est le chemin menant à la maladie et à la paresse. La modération est ce qu’il y a de meilleur comme le Prophète (Paix et bénédiction d’Allah sur lui) a dit : «Un humain n’a jamais entièrement rempli pire récipient qu’un estomac. Le fils d’Adam peut se suffire de quelques bouchées qui lui permettent de tenir debout. S’il n’a pas d’autre choix [que de manger plus que ça] alors qu’il consacre un tiers pour sa nourriture, un tiers pour sa boisson et un tiers pour son souffle» (at-Tirmidzî 2380, Ibn Mâjah 3349).
  10. Dire «al-ħamdu lillâh» (louange à Allah) quand on a fini. On loue Allah pour ce bienfait qu’il nous a accordé alors que beaucoup de gens en sont privés. On peut dire en plus de cela : «al-ħamdu lillâhi-ladzî aţ`amanî hâdzâ wa razaqanîhi min ghayri ħawlin minnî wa lâ quwwa» (Louange à Allah qui m’a nourri de ceci et me l’a accordé sans apport de ma part d’aucune force ni puissance).