Les caractéristiques d’une prédication correcte – prêcher et appeler à l’islam (da’wa)

Allah a fait la description d’une prédication correcte. Elle a des caractéristiques qui la distinguent et qui sont :

  1. Le discernement et la science certaine

Le prédicateur doit savoir ce à quoi il prêche et comprendre ce qu’il dit comme l’affirme la parole divine : {Dis : «Voici ma voie, j’appelle vers Allah avec discernement, moi et ceux qui me suivent»} [12:Yûsuf:108], c’est-à-dire : «Dis ô Prophète : ceci est mon chemin et ma façon de faire, à savoir : prêcher, appeler vers Allah, avec science et connaissance et c’est aussi la manière suivie par les prédicateurs qui suivent mon exemple».
Il n’est pas nécessaire que le musulman connaisse beaucoup de choses pour appeler vers Allah. En effet, chaque fois qu’il découvre une prescription, il doit appeler les gens à son application. Quand donc il apprend qu’il faut consacrer l’adoration exclusivement à Allah, il doit transmettre cela aux autres et quand il prend connaissance des avantages et beautés de l’islam, il est dans l’obligation de transmettre cela aux gens même si cela se résume à un seul verset du Qur’ân, comme le Prophète (Paix et bénédiction d’Allah sur lui) a dit : «Transmettez de moi ne serait-ce qu’un verset» (al-Bukhârî 3274).
Ainsi étaient les Compagnons du Prophète (Paix et bénédiction d’Allah sur lui) . Ils se convertissaient en présence du Prophète, ils apprenaient les fondements et principes de la religion en quelques jours puis prenaient la route vers leur peuple (leur tribu d’origine) pour les appeler à l’islam et les inciter à l’adopter sachant que leurs qualités morales et leur comportement étaient les meilleurs arguments pour encourager les gens à embrasser l’islam.

  1. La sagesse dans la prédication

Allah a dit : {Appelle (les gens) vers le sentier de ton seigneur avec de la sagesse et une bonne exhortation et débat avec eux d’une manière courtoise} [16:an-Naħl:125]. Or la sagesse c’est faire ce qu’il convient de faire, de la façon correcte, en choisissant le temps et le lieu adéquats.
Les gens ont des tempéraments divergents, leurs cœurs sont sensibles à des choses différentes et leurs capacités à comprendre et appréhender les choses sont diverses. Le prédicateur a le devoir de choisir la méthode appropriée à chacun et d’être à l’affut des occasions de leur vie où ils sont les plus réceptifs.
Tout cela doit se faire avec la douceur, la bonne exhortation, l’indulgence et la bonté envers les personnes que l’on prêche, au cours d’un débat calme où l’on pèse ses mots, où l’on ne provoque pas les susceptibilités et on ne réveille par les rancœurs. Or, Allah rappelle à son prophète (Paix et bénédiction d’Allah sur lui) la faveur qu’il lui a faite en le faisant doux, indulgent et compréhensif avec les gens car s’il avait été dur, rustre et intraitable, les gens se seraient éloignés de lui comme Allah a dit : {C’est par une miséricorde d’Allah que tu as été doux avec eux car si tu avais été rude et dur de cœur, ils t’auraient certainement quitté} [3:Âl `Imrân:159].