Les droits des deux parents

Les droits des deux parents

La piété filiale et la bonté envers les parents font partie des plus importantes œuvres louables et de celles qui attirent le plus de récompense divine. Or, [pour montrer son importance] Allah a évoqué cela (dans son livre) en même temps que l’adoration et le monothéisme qui lui sont dus.

Il a fait du respect et de la bienfaisance à leur égard une des plus importantes causes d’entrée au paradis. Le Prophète (paix et bénédiction d’Allah sur lui) a dit : «Les parents sont la porte médiane [ou la meilleure porte] du paradis. Le choix t’appartient donc de délaisser cette porte ou d’en prendre soin» (at-Tirmidzî 1900).

  • La gravité de la désobéissance aux parents et de leur causer du tort

Le péché mortel que toutes les législations sont unanimes à condamner et à mettre en garde contre lui est celui qui consiste à faire du mal aux parents. En effet, le Prophète (paix et bénédiction d’Allah sur lui) a dit aux Compagnons : «Voulez-vous que je vous informe des plus graves péchés mortels ?». Ils dirent : «Bien-sûr, ô messager d’Allah !». Il dit alors : «Commettre le chirk et désobéir aux parents» (al-Bukhârî 5918).

  • Leur obéir dans ce qui n’est pas une désobéissance à Allah

On est dans l’obligation d’obéir aux parents quand ils donnent des ordres sauf s’ils ordonnent une désobéissance à Allah et auquel cas, on ne leur obéit pas sur ce point car il n’est pas permis d’obéir aux êtres créés (aux hommes) tout en transgressant les interdits du Créateur. Allah a dit :{Nous avons enjoint à l’homme d’être bon envers ses deux parents. Cependant, si ceux-ci s’efforcent pour que tu m’associes ce dont tu n’as pas connaissance alors ne leur obéis pas} [29:al-`Ankabût:8].

  • Être bon envers eux surtout quand ils atteignent la vieillesse

Allah a dit : {Ton Seigneur a décrété de n’adorer que lui et d’être bon envers les deux parents. Si l’un ou les deux venaient à atteindre la vieillesse auprès de toi, alors ne leur fait pas «ouf !» en signe d’exaspération, ne les brusque pas et dis-leur des paroles douces et agréables} [17:al-Isrâ’:23].

Allah fait savoir qu’il a rendu obligatoire à l’homme d’obéir à ses parents, de ne pas les brusquer et de ne pas exprimer d’agacement à leur égard surtout après qu’ils aient atteint un âge avancé et qu’ils soient devenus faibles même si cela n’est pas exprimé à l’aide de paroles mais seulement d’une simple interjection comme «ouf».

  • Les parents non musulmans

Le musulman doit être respectueux, obéissant et bienfaisant envers ses parents même si ceux-ci sont mécréants. Allah a dit {S’ils s’efforcent pour que tu m’associes ce dont tu n’as pas connaissance alors ne leur obéis pas mais fréquente-les dans la vie de façon convenable} [31:Luqmân:15]. Or, il n’y a pas plus grande et meilleure bienfaisance que de leur faire aimer l’islam et les inviter à l’embrasser, en usant de sagesse et de douceur.