Les droits des enfants

Les droits des enfants

  • Choisir une bonne épouse afin qu’elle soit pour eux une bonne mère. C’est le plus grand cadeau que le père peut faire à ses enfants.
  • Leur donner de beaux prénoms car ce sera un signe distinctif qui les accompagnera toute leur vie et qui sera indissociable de leur personne.
  • Leur donner une bonne éducation, leur enseigner les préceptes religieux et faire en sorte qu’ils les aime. Le Prophète (paix et bénédiction d’Allah sur lui) a dit : «Vous êtes tous gardiens et vous serez tous interrogés sur de ce dont vous avez reçu la garde. Ainsi, le chef qui gouverne les gens est gardien et il sera interrogé à leur propos, l’homme est gadien des habitants de sa maison et il sera interrogé à leur sujet, la femme a la garde de la maison de son mari et de ses enfants et sera interrogée à leur sujet, l’esclave est gardien des biens de son maître et sera interrogé à ce propos. Vous êtes donc tous gardiens et tous vous serez interrogés sur ce dont vous avez reçu la garde» (al-Bukhârî 2416, Muslim 1829). Les parents, pour éduquer leurs enfants, commencent par ce qui est le plus important puis par ce qui vient après dans l’ordre d’importance. Ainsi, ils commenceront d’abord par leur enseigner la bonne croyance, exempte de chirk et d’innovations, puis les pratiques cultuelles, en particulier la şalât, puis ils leur donnent des cours et leur inculquent les qualités morales, les bonnes manières, les vertus et toute chose louable. Faire cela est ce qu’il y a de plus noble aux yeux d’Allah.
  • Subvenir aux besoins : Le père doit assurer les frais de ses enfants, filles et garçons. Il lui est interdit de faire preuve de négligence ou délaissement à ce sujet. Bien au contraire, il doit s’en acquitter de la façon la plus parfaite dans la mesure de ses capacités et ses moyens. Le Prophète (paix et bénédiction d’Allah sur lui) a dit : «Il commet vraiment un grand péché celui qui néglige les personnes qu’il doit nourrir (qui sont à sa charge)» (Abû Dâwûd 1692). Le Prophète (paix et bénédiction d’Allah sur lui) a dit concernant le fait de prendre soin des filles en particulier et de les entretenir matériellement : «Toute personne qui prend en charge des filles et qui est bon envers elles, celles-ci seront pour lui une protection contre le feu de l’enfer» (al-Bukhârî 5649, Muslim 2629).
  • L’équité entre les enfants, garçons et filles, conformément à l’ordre du Prophète (paix et bénédiction d’Allah sur lui) qui a dit : «Craignez Allah et traitez vos enfants équitablement [sans privilégier aucun au détriment d’autres]» (al-Bukhârî 2447, Muslim 1623). Il n’est donc pas permis de favoriser les filles pas plus qu’il n’est permis de favoriser les garçons car cela engendre des conséquences néfastes dont Allah connait la gravité.