Les traditions de pureté (sunan al-fiţra)

Les traditions de pureté (sunan al-fiţra)

Qu’est-ce qu’on entend par « traditions de pureté » (sunan al-fiţra) ?

 L’islam veut que le musulman soit dans le plus bel état, la plus belle apparence.

Les « traditions de pureté » sont des qualités naturelles qu’Allah a déposées en l’homme depuis sa création. Elles élèvent le musulman qui les pratique, de sorte qu’il accède aux meilleures qualités (intérieures) et au plus bel état (apparent). En effet, l’islam s’intéresse aux aspects esthétiques et accessoires du musulman afin qu’il allie les deux beautés : extérieure et intérieure.

Le Prophète r a dit : « La fiţra (pureté originelle, naturelle), ce sont cinq choses : la circoncision, l’élimination de la pilosité pubienne, la coupe des moustaches, le rognage des ongles et l’épilation des aisselles. » (al-Bukhârî 5552, Muslim 257).

La circoncision : c’est l’ablation du morceau de peau qui couvre le gland de la verge (le prépuce). Elle a lieu traditionnellement aux premiers jours de la naissance.

C’est une des pratiques et traditions recommandées concernant les hommes. Elle apporte de nombreux avantages pour la santé sauf que ce n’est pas une condition pour embrasser l’islam. Le musulman n’a donc pas de péché, si par peur ou autre raison, il ne fait pas la circoncision.

L’élimination de la pilosité pubienne: c’est le fait de se débarrasser des poils drus de la région située autour des parties génitales en les rasant ou par tout autre moyen.

La coupe des moustaches : garder les moustaches est un acte permis mais non encouragé. Cependant, si le musulman les garde, il devra éviter de les porter longues plus qu’il ne faut aussi devra-t-il régulièrement les couper et les raccourcir.

Laisser la barbe : l’islam incite à laisser la barbe c’est-à-dire les poils qui poussent sur les deux mâchoires et sur le menton. La laisser signifie la garder et ne pas la raser et ce par volonté de suivre la sunna (l’exemple, la tradition) du Prophète r.

Le rognage des ongles : Il est convenable que le musulman taille régulièrement ses ongles pour qu’ils ne deviennent pas des nids à saleté.

L’épilation des aisselles : le musulman devrait aussi enlever les poils des aisselles en les épilant ou par tout autre moyen et veiller qu’aucune mauvaise odeur ne s’exhale de lui.